L’idée de non-résistance évoque souvent, pour nous Occidentaux, la non-combativité et peut-être aussi une attitude qui consiste à ne pas lutter, “le non-lutter” .
Ne pas réagir, dans l’esprit de l’aïkido, ne signifie pas subir passivement, par résignation, dans une sorte d’attitude d’inertie. L’aïkido ne s’abandonne pas aux événements. Il est au centre de la roue qui tourne.

” C’est parce que le centre est immobile que la roue tourne.”