“Détends-toi. respire.Ecoute ton corps. Que l’aire y déferle avec la puissance vivifiante d’une vague. Laisse aller tes pensées comme on lâche des singes dans la forêt. Délivre-toi de la poussière, d’images qui s’échappent de ton cerveau; il faut atteindre le stade de l’esprit nu et défait, aussi pur que le paysage d’hiver quand il vient de neiger. Alors reste vide, vigilant, immobile et calme, écoute l’univers.”